Partagez vos photos, partagez vos souvenirs

» Catégorie : promenade


Domaine de Han (Belgique) 2015

Commentaires » 1

 Journée Nature au domaine de HAN

->§<-

Comme suggéré dans un précédent message, des nouveaux rédacteurs se sont proposés pour rédiger les articles de l’amicale.

Cette fois ce sont Régis et Marie France.

J’en ai profité pour « re-looker » la présentation du blog.

->§<-

Nous étions inquiets lors du voyage en car vers HAN : vent et forte pluie.

 A notre arrivée, nous avons été pris en charge par une guide et nous nous sommes installés dans un SAFARI CAR.

Le domaine de HAN de 250 hectares est classé réserve naturelle protégée.

Beaucoup d’espèces animales y vivent en semi liberté.

 Un rayon de soleil perce les nuages , le vent chasse les nuages , nous découvrons  avec sourire ces merveilleux panoramas.

P1090064

P1090065

Nous voici dans la réserve.

Le guide nous explique à chaque étape la vie de chaque groupe d’animaux. Nous sommes heureux et retombons en enfance…..

Les sangliers, les loups, les lynx, les hiboux, les rapaces, les cerfs, les gloutons,

les chevaux, les chevreuils, les daims, les bisons, les ours…….

 Quelques photos.

P1090063

P1090070

P1090086

P1090092

P1090097

P1090101

Une vie de retraité ? 

Non notre groupe est très actif et pose beaucoup de questions.

P1090103

Après cette superbe matinée, nous rejoignons le restaurant « le Pavillon » situé au pied de la grotte et de la Lesse pour un excellent repas.

Notre groupe.

P1090083

Nous nous dirigeons en promenade  vers la gare.

Le Tram nous emmène à l’entrée de la Grotte pour une visite guidée.

1h 45 pour découvrir l’immensité des salles façonnées  par la rivière Lesse.

La visite se termine par un beau son et lumière puis retour en promenade vers le village pour la visite d’une belle maison des métiers d’antan.

 La journée se termine par un arrêt rafraîchissement le long de la Meuse, au pied de la citadelle de  GIVET

Tous les participants sont satisfaits et garderont un beau souvenir de cette journée.

à bientôt d’être ensemble.

 

Cinquième sortie mycologique

Commentaires » 0

Nous n’étions pas nombreux pour cette cinquième édition. C’est sans doute le beau temps qui a retenu les adhérents à d’autres occupations. Nous étions quand-même  une quinzaine à nous disperser dans  les sous-bois  et frondaisons de la forêt de Raismes-Wallers-St Amand.

La zone de cueillette choisie par le bureau de l’amicale porte bien son nom.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Certes la route forestière  pour y accéder  depuis la base de loisirs ne ménage pas les suspensions et jantes des voitures. Même en roulant sous la vitesse limite autorisée, il est difficile d’éviter  les très nombreux nids de poule dont la profondeur est égale à la hauteur des ralentisseurs qui les accompagnent.

Un dernier coup d’œil sur le plan  et nous nous égayons par petits groupes dans la forêt sans tenir compte de la signalétique qui n’indique pas où se trouvent les champignons :-)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les connaisseurs nous ont prodigué  quelques conseils, un champignon comme celui-ci-dessous ne sera pas ramassé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vers 16H00 tout le monde était de retour, personne n’était perdu, et les paniers ont pu être comparés.

Ci-dessous quelques photos prises à ce moment.

20150929_160218

20150929_160303

20150929_160332

Et puis c’est l’habituelle photo de groupe.

20150929_160504

À bientôt

Semaine chargée pour les adhérents de l’amicale

Commentaires » 1

Notre emploi du temps

-Mardi 26 mai : participation à la marche de 12 km entre St Saulve et Valenciennes pour la défense de l’emploi à Vallourec. (pas de photos, consultez la presse locale cliquez ici )

-Jeudi 28 Mai ; Visite de Toyota à Onnaing (près de Valenciennes)

Commentaire : Une Yaris sort de la chaîne de fabrication toutes les 60 secondes quelle que soit sa finition, sa couleur, sa motorisation (essence, diesel, Hybride) sa sellerie…. C’est très impressionnant de voir une armée de 90 robots qui assemblent une carrosserie à cette cadence. Les photos sont interdites il n’y en aura pas dans ce blog.

-Vendredi 29 Mai

Le matin : marche en forêt de Mormal sur le circuit des Nerviens.

Le midi : repas pris en commun après les épreuves du matin.

L’après midi : visite du Forum antique de Bavay, film 3D retraçant la vie du forum il y a 2000 ans, visite du musée archéologique.

-Lundi 01 Juin : permanence habituelle.

-Mardi 02 Juin dans les locaux de la salle des Fêtes de St Saulve : Exposé et explications, devant une centaine d’Adhérents, concernant les nouveaux contrats responsables qui seront proposés aux adhérents de l’Amicale par une des mutuelles avec laquelle nous avons signé une convention. (Conformément aux nouvelles lois applicables au 1° janvier 2016).

-§-

Reportage photographique de notre journée du 29 Mai 2015.

Après de brèves retrouvailles au point de ralliement (où nous retrouveront vers midi ceux  qui éprouvent quelque problème de marche) nous empruntons le sentier des Nerviens.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Régis nous fait un bref rappel historique  sur le peuple Nervien.

BAVAY 29 mai 2015 004

Les Nerviens étaient l’un des peuples gaulois ou belges du nord/nord-est de la Gaule (Gaule belgique dans la terminologie romaine). Durant l’époque romaine, leur capitale était Bagacum — Bavay —, à l’est de l’Escaut, qui les séparait des Ménapes et des Atrébates.(source Wikipédia)

Petite photo de groupe et La promenade peut commencer.

BAVAY 29 mai 2015 010

Nous quittons bientôt le sentier des Nerviens pour en emprunter un autre qui semble bien balisé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais bientôt le parcours se complique…

BAVAY 29 mai 2015 013

Dans la mythologie Grecque il fallait donner une pièce d’or au passeur pour pouvoir traverser le Styx (fleuve des enfers).

Le passeur tend la main, mais nous ne croyons plus à la mythologie Grecque.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le « Styx » n’était qu’un petit ru, mais il nous a posé  quelques problèmes. On peut parier  que les photographes espéraient une glissade pour faire un cliché inoubliable !

BAVAY 29 mai 2015 015

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Petit conciliabule : Serions-nous perdus ?

Photo0399

Après avoir retrouvé la bonne balise la promenade reprend.

Photo0404

Et bientôt l’enseigne du restaurant apparait, il était temps, il est  presque midi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

BAVAY 29 mai 2015 020

Deux photos prises pendant le repas.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et il faut bientôt reprendre la route direction le parking-visiteur de Bavay. Les guides du Forum antique nous attendent pour 15H00 précises

Site de la commune de Bavay <- cliquez ci contre pour en connaitre l ‘histoire.

Arrivés à Bavay nous passons rapidement devant la colonne au sommet de laquelle on retrouve la légendaire Reine Brunehaut.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La légende dit qu’elle a tracé en une nuit les 7 chaussées dites Brunehaut, mais elle n’a fait à son époque (VIème siècle) que les entretenir comme l’ont fait les Romains dès la conquête de Bavay.  Il faut mieux parler de chaussées pré-antiques que de chaussées Gallo-romaines. L’archéologue M.Desailly  fait remonter le tracé de ces voies (Celtiques ?) au Néolithique.

« Les chaussées romaines de Bavay n’ont-elles pas une origine préhistorique? », C’est le titre de son exposé à la Société préhistorique Française. Pour en prendre connaissance cliquez ici

Ci-dessous Bavay et ses 7 chaussées néolithiques, Une autre chaussée, Gallo Romaine celle là, reliait Bavay à Arras en passant par Famars. Quelques fouilles ont révélé  sa présence au bord de l’Escaut entre Maing et Trith où se situait l’ancien village de Pont aujourd’hui disparu. Le village de Pont figure sur les gouaches d’Adrien de Montigny  (1598) pour le duc de Croÿ.

OLYMPUS DIGITAL CAMERASource : Carte photographiée affichée dans le musée du forum antique

Sur la façade de l’hôtel de ville la plaque ci-dessous rappelle qu’il s’en est fallu de peu que César perde la Bataille de la Sabis contre les Nerviens.

Où s’est déroulée cette bataille ?, les historiens et les amateurs sont tous certains d’en connaitre l’endroit : Pour les uns c’est sur la Sambre d’autres sur la Selle à Saulzoir, d’autres encore sur la selle mais entre Viesly-Briastre-Solesmes ou encore d’autres sur l’Escaut à Vaucelles. Vous pouvez trouvez une hypothèse et un avis contraire en cliquant ici..

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En l’an 57 avant Jésus-Christ le peuple Nervien sous la conduite de son chef Boduognat avec l’aide de ses alliés Atrébates et Viromandues fit balancer un instant la fortune de César.

Il nous reste 5mn pour ne pas être en retard à la visite du Forum, les guides nous attendent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La guide nous explique sur une maquette ce qu’était le forum antique de Bavay.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Elle  nous montre les bâtiments dévolus à l’administration, aux impôts, au cadastre, à la justice….ce que nous appelons institutions régaliennes. D’autres bâtiments étaient occupés par les métiers divers : potiers, boulangers, marchands de fruits et légumes, tissage, vêtements …etc .

Chaque commerce occupait un local particulier, un peu comme ceux d’un marché couvert.

Une partie de ces bâtiments  à été détruite lorsque qu’il a fallu construire  de très hautes murailles d’enceinte pour se défendre des invasions barbares.

Tout de suite après ces explications nous nous sommes rendus dans la salle de projection, chacun a été équipé de lunettes 3D  pour visionner un film interactif .C’est la guide qui commentait le film et nous guidait dans les salles, couloirs, escaliers avec un joystick pour visiter le forum en image de synthèse tel qu’il était il y a 2000 ans.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En fin de séance nous nous retrouvons à l’entrée des ruines du Forum.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La guide prend à cœur de bien expliquer les différentes parties sauvegardées du forum en les comparant à des images de synthèses.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quelques vues

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un des piliers de soutènement  des bâtiments administratifs. En arrière plan l’église de Bavay construite sur les thermes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Autre vue des cryptoportiques (Définition Larousse cliquez ici)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La haute muraille dressée pour transformer Bavay en Forteresse contre les invasions barbares.

Bavay sera toutefois conquise et c’est Caméracum  (Cambrai) qui la remplacera dans ses fonctions administratives.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre visite se termine dans les salles du musée archéologique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fragments de vase à visages, certains ont le nom de planétaires ou semainiers parce qu’ils comportent 7 visages.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Statuette représentant Atlas supportant le monde (la terre). Étonnant car il faudra attendre  1492 et Christophe Colomb pour découvrir que la terre était ronde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre visite est terminée nous sommes encore ébahis de la science, notamment dans le domaine de la construction, de nos envahisseurs Romains avec lesquelles les Gaulois ont su partager des connaissances et fonder la civilisation Gallo-Romaine. 

-§-

Le Mardi 02 juin nous nous retrouvons avec beaucoup d’autres dans la salle des Fêtes de St Saulve.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce mardi 02 Juin dans les locaux de la salle des Fêtes de St Saulve : Exposé et explications, devant une centaine d’Adhérents, concernant les nouveaux contrats responsables qui seront proposés aux adhérents de l’Amicale par une des mutuelles avec laquelle nous avons signé une convention. (Conformément aux nouvelles lois applicables au 1° janvier 2016).

-§-

Grand merci aux membres du bureau qui ont pris de leur temps pour organiser ces activités diverses. Merci aussi aux photographes habituels.

À bientôt

 

Georges, pour l’amicale des anciens

14 Avril 2015 : Visite de GAND

Commentaires » 1

Visite de Gand (Belgique)

-§-

Cela fait maintenant plus d’une heure que nous avons quitté Saint Saulve. Dés 7H30 ce matin le car de grand tourisme s’est inséré dans le trafic très dense  des autoroutes  Belges direction Tournai, puis Kortrijk (Courtrai) et Gent (Gand).

Il est 8H30 quand le car s’arrête  sur une aire d’autoroute, il était temps de se dégourdir les jambes et de prendre un café ou un chocolat chaud offert par le voyagiste. Le président offre les croissants au nom du bureau de l’amicale.

CIMG6505

Il est maintenant 10H00, nous sommes au centre de Gand, trois guides nous attendent et nous divisent en groupes de 20 personnes. La visite peut commencer.

CIMG6507

Très bref rappel historique :

C’est Saint Amand en l’an 630 qui décide de bâtir une abbaye à la confluence de l’Escaut et de la Lys (Confluence proviendrait du Celte « Ganda »). Ensuite suivront 14 siècles chargés d’histoire comme en témoignent le château médiéval entouré de douves, la cathédrale, le  beffroi, les  halles..etc

La visite d’une telle concentration de monuments historiques est facilitée par l’interdiction d’accès aux voitures, seuls circulent les trams, quelques bus et bien sûr les piétons et cyclistes.

Tout d’abord pour illustrer l’importance de l’Escaut et de la Lys dans le développement de la ville il suffit de regarder la façade de l’ancien marché aux poissons : Neptune domine les allégories des deux rivières L’Escaut et la Lys.

Escaut et la Lys

Certains font la remarque que l’hôtel de Ville de Valenciennes (d’architecture flamande) est surmonté d’un fronton décoré d’allégories similaires. Mais il s’agit cette fois  de L’Escaut, encore lui, et de la Rhonelle. Décidément le vieil et calme Escaut aime bien retrouver le lit d’impétueuses rivières.

La visite

Nous nous dirigeons vers l’hôtel de ville et le Beffroi, un panneau indique bien que nous entrons dans une zone piétonnière.

CIMG6509

L’Hôtel de ville :La guide nous explique ses particularités architecturales.

CIMG6518

La partie droite est en style gothique flamboyant elle date de 1481, restaurée en 1829.

CIMG6513

L’autre face est d’un style plus classique.

CIMG6521

Vue de l’’ensemble (ou presque).

S7000033[1]

Tout le monde est toujours attentif aux explications.

CIMG6512

Sur cette même place se dresse le Beffroi d’une hauteur de 114m, il date du XIVème siècle il est surmonté d’un dragon en cuivre doré qui veille sur la ville. On retrouve un symbolisme identique sur le Beffroi de Tournai.

 Ci-dessous un agrandissement photographique du haut du Beffroi de Gand

Gand _Dragon en haut du Beffroi

Ci-dessous photographie ancienne du démontage du dragon.. Source : Wikimédia Commons C.P.A. tombée dans le domaine public.

Dragon_Beffroi_Gand

On dirait que 60 vélos nous attendent pour continuer la visite, mais c’est une fausse alerte !

CIMG6543

La Halle aux draps bâtiment de style Gothique est accolée au beffroi. Sa construction date du début du XVème siècle.

La Halle aux draps

Le Beffroi est une des trois tours caractéristiques du centre historique avec

-la cathédrale Saint Bavon

-L’ église Saint Nicholas

Nous n’avons pas fini d’avoir le « nez en l’air ».

CIMG6519

Les guides nous conduisent vers la cathédrale St Bavon et l’église St Nicholas

L’église Saint Nicholas.

Eglise Saint Nicholas

Devant nous l’église Saint Nicholas dont la construction commencée au début du XIIIème  siècle dans le style gothique tournaisien (scaldien) dura un siècle.

La cathédrale Saint Bavon / Sainte Pharaïlde

Bavon et Pharaïlde sont les Saints patrons de la ville de Gand

Ste Pharaïlde (650-740) à vécu à Bruay-sur-Escaut. Un ancien moine de l’abbaye de St Amand nommé abbé de St Bavon, de retour de Rome, passant par Escautpont et connaissant la Sainteté de Pharaïlde emporte avec lui son corps pour enrichir son abbaye de ces reliques. Pour en savoir plus cliquez ici

St Bavon dénommée à une époque Église St Jean pris le nom d’église St Bavon en 1540 et devint cathédrale en 1561. Charles Quint y avait été baptisé en 1500.

Quelques photos de ces édifices

La chaire de vérité de la cathédrale, sculptée en chêne et marbre blanc.

La chaire de Vérité

L’autel de l’église Saint Nicholas

L' autel église St Nicholas_Gand

Les « élèves » toujours attentifs et intéressés

CIMG6528

Gand le 14 04 2015 021

Nous continuons notre visite

Le Torken

Le Torken

Le Torken était jadis le siège de la guilde des tanneurs. On peut apercevoir en haut de la tour une girouette mais c’est en fait une sirène dorée qui veille sur les Gantois.

La maison des maçons.

La maison des Maçons-Gand

La façade de cette maison de la corporation des maçons date du XVIème siècle

En haut du pignon on aperçoit 6 diables dansant.

Les diables de la maison des maçons

Le Quai aux herbes

Le Quai aux herbes

Chaque maison a son histoire sur les quais de ce port médiéval. On peut y trouver la maison des mesureurs de grains, la maison de l’étape du blé, la maison de la guilde des Frans Bateliers …etc.


Notre promenade nous fait découvrir la maison Scaldienne de Gand.

Voir la définition en cliquant ici

De toutes celles qui ont été dessinées et photographiées à la fin du XIXème siècle, il n’en reste que sept : une à Cambrai, trois à Valenciennes, deux à Bruges, une à Gand, aucune à Anvers qui en possédait plusieurs dizaines.

Maison Scaldienne de Gand

Rues piétonnes, mais attention aux tramways quand même !

Les tramways

Il est midi le restaurateur nous reçoit avec un sourire de bon aloi.

CIMG6584

Quelques tables.

CIMG6605

CIMG6607

CIMG6594

L’après midi se passe en partie  sur l’eau. L’Escaut, la Lys et la Lieve divisent la ville en 26 îles reliées par une centaine de ponts

Le Rabot (ancienne porte de garde), sur la Lieve.

Question : allons nous passer dessous ?, Le président se pose la question

CIMG6620

CIMG6630

Que regardent nos amis ?

C’est l’imposant et austère château des comtes datant du moyen âge. Il est bâti selon le modèle des Châteaux-forts des Croisés

CIMG6614

Avec ses oubliettes, ses armures et armes d’époque, sa salle de torture, sa crypte il ne doit pas faire bon s’y promener la nuit !

Les Halles (la grande boucherie Vue extérieure)

Gand_La grande Boucherie

Construites au début du XVème siècle les halles étaient des marchés couverts où les marchandises étaient centralisées et exposées à la vue de tous, meilleur moyen pour s’assurer de leur fraicheur et de leur qualité.

Ci-dessous vue de la halle aux viandes où sont pendus les jambons « Ganda » typiques de la ville.

Grande Boucherie

La visite se termine, la statue ci-dessous nous indique la direction de l’autocar.

S7000021

Nous quittons Gand vers 17H00, mais à peine sortis de la banlieue, certains se sont endormis.

Notre mémoire est pleine de souvenirs, Pour rédiger le compte rendu de cette visite j’ai dû faire un tri parmi les 200 photos qui me sont parvenues des trois participants  habituels.

J’ai essayé d’équilibrer les prises de vues des bâtiments avec les prises de vues des participants, et en y ajoutant un zeste de documentation.

À bientôt

Georges

30 Octobre 2014: Sortie découverte entre Lorgnies et Potelle

Commentaires » 2

Dernière journée de beau temps, parait-il,  prévue par la météo pour cette arrière saison. Il fallait en profiter.

Ce 30 octobre une soixantaine d’adhérents de l’amicale chausse ses chaussures de marche et part à la découverte de la campagne et des rives de la Rhonelle pour atteindre le château de Potelle près du Quesnoy.

Dès 9H00, tout le monde était prêt.

002Le départ est vite donné, certains qui ne se sentent pas en forme pour parcourir 7km  nous rejoindront plus tard au château de Potelle ou encore au restaurant pour le repas du midi..

003L’immanquable photo de groupe

004

Et la promenade reprend, le groupe arrive au château.

001

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avant de commencer la visite , Régis nous fait un historique du château.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout le monde est attentif

009

La visite peut commencer

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vue de l’imposant Châtelet d’ entrée :

Châtelet d'entrée du château de Potelle

Châtelet d’entrée du château de Potelle

 

Pour plus  d ‘information sur le château cliquez ici.Ci dessous la chapelle St Nicholas du Château . Lire son histoire en cliquant sur le lien ci dessus

Chapelle St Nicolas du Château de Potelle

Chapelle St Nicolas du Château de Potelle

Statuette de St Nicholas au dessus de la porte d’entrée de la chapelle

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le groupe dans les allées du Château pour admirer la cour sur la façade arrière.

013   OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’ élégante galerie à arcades

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

017

Le groupe reprend ensuite sa promenade et se dirige « rapidement » vers le restaurant.

019020

Quelques vues des tablées.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

022

Il est presque 16H00 quand tout le monde se sépare et chacun attend les prochains projets du bureau de l’ amicale avec impatience.

à bientôt

 

3 Juillet 2014: Promenade et visites à Rombies-Marchipont

Commentaires » 2

Rombies et Marchipont sont deux villages situés sur la rivière Aunelle à quelques km de Valenciennes. Marchipont se trouve en Belgique sur une rive par contre Rombies se trouve quelques km en amont, en France. sur l’autre rive.

Fait singulier la petite église St Nicholas et quelques maisons se trouvent au hameau de Marchipont  sur la même rive que Rombies. La position stratégique du pont sur l’ Aunelle  n’avait pas échappé à Napoléon en 1806, il avait décidé d’annexer ce hameau à la commune de Rombies. Le pont servant de frontière entre la France et l’empire Autrichien..

 Depuis cette époque la commune a pour nom Rombies-et-Marchipont. La commune Belge de Marchipont existe elle aussi, Le  poste de douane a été désaffecté en 1965 avec l’ouverture du marché commun.

Un chapitre de notre riche histoire frontalière, un moulin restauré en 1997 à l’occasion d’un film avec pour acteur Jean Marc Thibaud ,une église-étape sur un chemin de Compostelle ont été décisifs dans le choix de cette nouvelle sortie organisée par le bureau de l’amicale.

Ci dessous quelques photos de notre promenade

La journée promet d’être exceptionnelle : il fait beau et chaud quand les premiers promeneurs arrivent à 9H30 au point de rendez-vous de Rombies

OLYMPUS DIGITAL CAMERANotre cinquantaine de participants prend rapidement les petits chemins de campagne pour rejoindre l’ église St Nicholas près du pont sur l’ Aunelle (coté Français de Marchipont)

CIMG5864

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

CIMG5870

Monsieur le Maire de Rombies-et-Marchipont président du Cercle Historique et Archéologique de Rombies-et-Marchipont a captivé l’ attention du groupe en évoquant l’ histoire de son village, de la restauration de l’église et du moulin de la Vallée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après cette première partie de la promenade, tout le monde s’est trouvé bien aise en prenant place dans l’ église en écoutant les explications de Monsieur le Maire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

rombies marchipont 03 07 14 011

Vitrail représentant Saint Saulve. (allongé à ses pieds : le bœuf de la légende),

rombies marchipont 03 07 14 017

D’autres vitraux , du début du XX ème siècle sont également dignes d’intérêt .

rombies marchipont 03 07 14 014

Une statue polychrome de Saint Jacques ( récemment restaurée)  nous rappelle que nous nous trouvons sur un chemin de Compostelle.

rombies marchipont 03 07 14 015

Après cette pause « culturelle « , le groupe passe en Belgique par le pont sur l’ Aunelle et se dirige vers le moulin de la Vallée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le moulin de la vallée

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAncienne propriété des moines de Crespin le moulin existait déjà au XII ème siècle. En 1779 la famille Preud’homme relève le moulin de ses ruines et continue à moudre le blé pendant deux siècles.

En 1796 le bandit Moneuse et sa bande de « chauffeurs » attaque le moulin de nuit mais se contente d’emporter des victuailles après avoir « chauffé » les pieds de la meunière et menacé les occupants. (source: Cercle historique et archéologique de Rombies-et-Marchipont).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une petite pause est la bienvenue

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une photo de groupe et encore  quelques km à parcourir pour rejoindre le restaurant.

CIMG5877

Quelques tablées

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

CIMG5880

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il était 16H00 quand nous nous sommes quittés en nous promettant de nous retrouver à la prochaine sortie de l’ amicale.

à bientôt

 

-Pour en savoir un peu plus sur ce village du Hainaut cliquez ici

-Info du 22 juillet 2014: quelques jours après notre visite le moulin de la vallée était inondé, Info la Voix du Nord

 

 

 

Sortie en Tramway-Terminus « Le Boulon »

Commentaires » 0

 Sortie en Tram du 24 Avril 2014

Une nouvelle ligne de tramway a été inaugurée récemment entre Valenciennes et Vieux Condé. Cette ligne reprend en majeure partie le tracé que les anciens de l’amicale ont connu et qui reliait Valenciennes à Bonsecours  (frontière Belge).

Le bureau de l’amicale a proposé à ses adhérents de re-parcourir cette ligne dans des rames très confortables, rapides qui ont fait oublier le tram cahotant des années 50 dénommé à juste titre « Péril jaune » à l’époque.

Le terminus de cette nouvelle ligne n’est plus le parking de la basilique de Bonsecours mais « Le Boulon » à Vieux Condé.

Qu’est ce que le Boulon ?

« Le boulon est une ancienne usine réhabilitée de 4000m² qui est devenue un lieu d’envergure sur le plan régional, national et international. Sa pertinence artistique fait de ce site un lieu référent, d’appui et de développement des arts de la rue pour la région Nord-Pas-de-Calais et transfrontalier. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme d’habitude les adhérents ont pris connaissance de cette nouvelle sortie lors des permanences de l’amicale et par mail pour ceux qui sont « raccordés ».

Sortie en Tramway

Nous étions donc une trentaine à nous retrouver à l’heure à la station Nungesser. Cela a été pour certains une « première », de prendre le nouveau tram, d’utiliser le parking P+R, de comprendre le système de compostage, le système d’ouverture des portes…etc. Après cette expérience certains d’entre nous utiliseront le tram pour leurs futurs déplacements.

Le tram vient de démarrer, les discussions vont déjà bon train (c’est le cas de le dire).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le président, le secrétaire, et le vice président veillent au bon déroulement de « l’opération ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

D’autres s’installent confortablement pour regarder le paysage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le tram passe bientôt à Fresnes sur Escaut devant le parc Joliot Curie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis se dirige vers Condé sur Escaut et emprunte le « quai du petit Rempart » en passant devant l’ancien poste de douane fluviale.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après une heure de trajet le tram arrive au terminus .Tout le monde se regroupe pour démarrer la petite balade le long du Jard.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Départ du groupe

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quelques vues de la promenade.

25 04 2014 050

25 04 2014 054

Sortie en Tramway-Terminus s7000358 dans randonnées

Après une heure de promenade la glacière emportée par Jean louis est vite vidée de ses rafraichissements.

25 04 2014 056

Mais il est temps, le tram de retour  va bientôt démarrer direction Université.

Certains qui habitent dans les villes parcourues par le tram ne nous accompagneront pas jusqu’au Parking Nungesser mais nous feront de grand signes comme on le fait sur le quai d’un départ en vacances.

s7000356

 

Chacun se donne rendez vous pour la prochaine sortie.

À bientôt donc

Les nostalgiques du tram des années 50 le retrouveront sur la vidéo ci-dessous.

http://www.youtube.com/watch?v=qdrPswG3xcM

 

Pour information : « Les turbulentes », 16° festival  des arts de la rue  se déroulera les 2, 3 et 4 Mai 2014 à Vieux Condé.

Il offrira une trentaine de spectacles au boulon et au centre ville

Spectacle de rue . Le Boulon Vieux Condé

Fin de l’article

.

 

Janvier 2014 Découverte de Valenciennes méconnue

Commentaires » 3

 

Valenciennes méconnue

(édition 2014)

 La veille et le lendemain il faisait un temps magnifique mais comme il y a deux ans notre découverte des vieux quartiers de Valenciennes a été arrosée sur la fin de la visite.

Partis à 14H00 du parking Lacuzon les 27 amicalistes amateurs  du patrimoine de Valenciennes  ont arpenté  pendant deux heures  trente les vieilles rues de Valenciennes en empruntant en partie le tracé des anciens remparts de Charles Quint.

Après un bref exposé de l’histoire de Valenciennes, de la construction de ses remparts et de sa citadelle le groupe a traversé le site des écluses, écluse des repenties, des bruilles , des fossés Notre-Dame.

Ces écluses utilisées comme défense hydraulique sur l’Escaut permettaient l’inondation d’une partie du Valenciennois en cas d’invasion.

Ci-dessous une vue sur le pont de la citadelle OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le groupe commence la promenade

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un plan panoramique du Comité de Sauvegarde du Patrimoine Valenciennois permet de mieux comprendre le site

vlcsnap-2014-01-25-18h22m43s191

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après être passé devant les derniers vestiges de la première église du faubourg Notre Dame édifiée en 1736 le groupe se dirige vers la maison du prévôt.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Construite en 1485, cette demeure, aujourd’hui classée monument historique, servait de résidence au moine délégué par l’abbé d’Hasnon. Il portait le titre de prévôt et était chargé de gérer les biens de l’église Notre –Dame la grande qui se trouvait juste en face. (Détruite à la révolution).

DSCN0534

À quelques pas de là la rue des « déportés du train de Loos », prolongement de « la rue de Paris », (la plus longue rue de Valenciennes) nous emmène sur la place du 8 mai 1945  et le groupe s’arrête devant la devanture du N° 106 de la rue.

Un bas relief au dessus de la porte soulève quelques  questions.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

vlcsnap-2014-01-25-13h14m25s97

Il s’agirait soit de la représentation de la ville de Valenciennes derrière ses remparts soit de la « Jérusalem Céleste » suivant certaines sources.

La promenade nous conduit sur la place du Neuf Bourg que nous ne faisons que traverser.

DSCN0537Cette place abritait autrefois le commerce de la laine à tisser les draps. Elle  fut appelée place du Marché au Filet jusqu’au 18ème siècle. Et l’on désignait sous le nom de Neuf Bourg le nouveau quartier qui s’élevait plus au nord du centre-ville originel de Valenciennes, lui-même appelé Grand Bourg.

 Petite halte devant l’une des trois dernières maisons Scaldiennes de Valenciennes.

DSCN0539

Scaldienne est un adjectif provenant de ESCAUT. Ce sont des maisons à bardage de bois avec couverture en tuile ou ardoises pour remplacer le chaume, (incendies très fréquents à l’ époque).

La facade est en surplomb pour chercher la lumière et gagner de la place sur l’espace public.Ces maisons comprennent généralement deux étages pour augmenter la surface habitable.La façade est surmontée d’un auvent qui la protège des eaux de ruissellement. Il reste 7 de ces maisons entre Cambrai et Anvers dont 3 à Valenciennes.

Documentation sur Hainautpedia : cliquez cette ligne

Le groupe reprend sa promenade, la vitrine d’un bouquiniste n’est pas sans intérêt.

vlcsnap-2014-01-25-18h28m08s106

Le groupe emprunte la rue Jacques de Guise et rejoint le square Watteau pour y découvrir la stèle du sculpteur Alfred Bottiau représentant le chroniqueur Jehan Froissart remettant ses chroniques à la reine d’Angleterre Philippa de Hainaut native de Valenciennes.

DSCN0542

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

vlcsnap-2014-01-25-18h20m20s95

Le square Watteau mérite de s’y arrêter quelque temps.

D’abord il y a l’église St Géry qui était une église sans clocher jusqu’en 1850.

A cette époque Valenciennes n’avait plus de Beffroi, il s’était effondré lors d’une restauration en 1843   . Il fût donc décidé de construire une tour qui serve à la fois de clocher et de beffroi.

Petite Histoire des  Beffrois de Valenciennes sur Hainautpedia: Cliquez cette ligne

DSCN0540

Et puis bien sûr on retrouve au centre du square la statue de Watteau prêt à peindre une nouvelle « Fête Galante »

DSCN0545

La conception du monument est en elle-même assez complexe, il suffit de lire le résumé sur une de ses faces.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un dernier coup d’œil au monument

vlcsnap-2014-01-25-18h32m20s77

Et le groupe se dirige  vers la rue des Sayneurs, la plus petite rue de Valenciennes.

vlcsnap-2014-01-25-18h37m23s42

vlcsnap-2014-01-25-18h36m39s85

A partir de ce moment du parcours une pluie fine et froide nous oblige à écourter les arrêts, mais nous découvrirons quand même.

-La maison « Espagnole » de la rue de Famars

-Le Béguinage: Histoire du Béguinage de Valenciennes sur Hainautpedia : cliquez cette ligne.

DIGITAL CAMERA

-La rue d’Oultreman  et la maison natale de Jean Mineur.

DSCN1769

-La rue Delsaux  et la maison natale  de J.B. Carpeaux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

-La tour de la Dodène dernier vestige des remparts de Valenciennes. Le groupe y découvre la légende de « l’ Atre de Gertrude » grâce à la sculpture d’ Alfred Bottiaux.

Pour plus d’explications et de documentations cliquez sur le lien ci après :

http://valentianoe.unblog.fr/2013/10/30/6-valenciennes-latre-de-gertrude-et-sa-legende/

 

-La rue de Beaumont du nom de l’ancien couvent ou est né l’empereur d’Allemagne Henri VII.

-La place verte au centre de laquelle on trouve la colonne de la défense dressée en l’honneur des Valenciennois qui ont supporté le terrible siège de 1793 devant les alliés de la première coalition (300 000 hommes commandés par le Duc d’ York).

-La plus ancienne maison de Valenciennes sur la place verte  (1455) qui faisait partie de l’Hôtel des Carondelets et dont les fondations seraient Gallo Romaines.

-Le mont de piété

-La maison natale du peintre Henri Harpignies

Puis le groupe, toujours sous la pluie, se dirige vers le square Jehan Froissart, aucune photo n’a été prise, les appareils photos sont restés à l’abri, néanmoins pour en savoir un peu plus sur le chroniqueur Jehan Froissart  il faut cliquer sur le lien ci-dessous :

http://valentianoe.unblog.fr/2013/11/15/7-au-service-de-sa-majeste/

 

Une partie du groupe dont les vêtements commençaient à percer a rejoint le parking, l’autre partie s’est dirigée vers le quartier des canonniers pour y découvrir les travaux de rénovation et notamment ceux de l’Hôpital général .

Lien à cliquer

http://valentianoe.unblog.fr/2013/12/17/8-les-canonniers-bourgeois-la-rue-des-canonniers/

 

Le parking a ensuite vite été rejoint en maudissant le ciel .Néanmoins 2 heures trente de marche ont quand même été bénéfiques à tous. Certains se sont sans doute endormis devant la télé le soir.

à bientôt pour de nouvelles activités

Les commentaires se trouvent tout en bas de la page.

Troisième sortie mycologique

Commentaires » 0

C’était la troisième fois que le bureau de l’amicale invitait ses adhérents à une cueillette de champignons en forêt de Raismes. Nos « spécialistes » avaient suivi les conditions météorologique avec beaucoup d ‘attention pour assurer le succès de cette nouvelle édition. Les invitations par e mail avaient vite été lancées sous forme d’ affichette.Les adhérents non connectés qui étaient présents à la dernière permanence avaient été également informés.

Troisième sortie mycologique dans promenade affichette-3eme-sortie-mycologique

Après un petit moment de flottement , certains s’étaient rendus au lieu de rendez vous de l’ année dernière , tout le monde s’est retrouvé sur le bon parking.

p9261500 dans randonnées

Chacun s’est équipé pour ce « safari »

p92615011

Puis comme une volée de moineaux tout le monde s’est égayé dans la forêt certain de connaître les meilleurs coins.

p9261503

p92615061

Il a été alors impossible de photographier la cueillette ,sauf parfois  au détour d’une drève.

p9261507

Deux heures plus tard le « tableau de chasse » était étalé.

p9261510

Il a fallu nous compter et recompter pour s’assurer que personne n’était perdu.p9261511

Renseignements pris personne n’ a été malade.

Les représentants du bureau de l’amicale en ont profité pour annoncer la sortie d’ Octobre et commencé à prendre les inscriptions.

La sortie d’ Octobre comprendra une visite d’une brasserie, repas pris en commun , puis visite du Zoo de Maubeuge.

à bientôt.

 

Le Quesnoy d’une porte à l’autre

Commentaires » 0

Reportage Photo de la sortie de l’amicale du 05 Septembre 2013


Le Quesnoy d'une porte à l'autre dans promenade p9071372

Le temps est magnifique, la journée promet d’être belle , tout le monde a revêtu sa tenue estivale.
p9051327 dans randonnées
Jean Pierre,notre guide, nous fait un petit historique de la construction des fortifications  sous Charles Quint à l’époque où notre région était sous domination Espagnole et formidablement améliorées par Vauban quand nous sommes redevenus Français.
p9051332
p9051330
La visite commence, Jean Pierre a organisé son circuit pour nous faire visiter sa ville « d’une porte à l’autre »
p9051333
p9051337
La porte Fauroeulx
p9051341
p9051347
Bastion Impérial qui donne sur le lac Vauban
p9051349
Le bastion Royal et sa caserne souterraine
p9051352
p9051356
La porte St Martin .Les différents matériaux utilisés pour la restauration nous laissent perplexes.
Les commentaires vont bon train.p9051359
Pause devant le mémorial Néozélandais
le-quesnoy-5-9-2013-035
p9051367
Retour au parking ….et rafraîchissements bienvenus
p9051369
Un dernier regard sur l’étang du pont rouge …et à bientôt
le-quesnoy-etang-du-pont-rouge
 Dorénavant nous saurons expliquer ce que sont des courtines, des bastions, des redoutes, des tenailles, des ouvrages à cornes……merci Jean Pierre.
.

Nous avons bravé la météo à SEBOURG

Commentaires » 0

Ce que disait monsieur météo ce 8 décembre 2011:

« Couverture nuageuse de Valenciennes : Ciel complètement couvert avec 2 couches nuageuses distinctes, la première couche nuageuse à 1900 mètres d’altitude couvre les trois quarts du ciel et la deuxième couche nuageuse à 2600 mètres d’altitude couvre entièrement le ciel. ».

Chaudement vétus et pleins d’entrain nous avons parcouru , à bonne allure ,une bonne partie des chemins pittoresques et inattendus de Sebourg.Notre guide ,Régis, avait bien préparé le parcours.

Nous avons bravé la météo à SEBOURG dans promenade Copie-de-DSCN1614-300x225

 

Decembre 2011 SEBOURG
Album : Decembre 2011 SEBOURG
Promenade venteuse à Sebourg
25 images
Voir l'album

Anita joint ce commentaire:

Très belle balade – venteuse bien sûr – mais qui nous a fait du bien : se rencontrer,discuter,échanger…….
et superbes paysages d’automne! Nous avons évoqué, à un moment, Jean-Claude DARNAL, qui a vécu à SEBOURG, et qui a écrit la chanson « quand la mer monte » de Raoul de GODEWARSVELDE  en fait son nom est DELBARRE ) et j’ai recherché sur internet car nous  nous sommes posés la question de son âge : en fait il est né en 1929 donc décédé à ‘âge de 82 ans! on en apprend des choses lors de nos balades!

allez, à vous revoir sur les chemins………..

 

 

Décembre 2011: Une petite marche pour découvrir SEBOURG

Commentaires » 1

L’amicale invite ses membres à parcourir les ruelles et les chemins du charmant village de SEBOURG.

La date du rendez vous et le point de rencontre seront envoyés par mail.

Quelques photos ont été prises lors du repérage du circuit, elles figurent dans l’album ci dessous.

Repérage du circuit de SEBOURG
Album : Repérage du circuit de SEBOURG
Quelques photos
9 images
Voir l'album

Bientôt vos photos prendront place dans cet album.